Mademoiselle Grenade victime de son succès ?

Lorsque nous avons créé le blog de Mademoiselle Grenade, nous ne pensions pas qu’un jour nous n’aurions pas le temps de nous en occuper. Bien-sûr, nous étions parfaitement conscients qu’il nous faudrait trouver matières à écrire et bien que nous n’ayons aucune prétention littéraire et que nous sommes convaincus que vous n’êtes pas non plus en recherche de pamphlets ni d’essais ; le challenge ne nous semblait pas insurmontable.

Le blog de Mademoiselle Grenade était surtout, pour nous, une manière d’être plus proche de vous, de vous parler de notre entreprise, de nos nouveautés, de nos passions... Bref, vous l’aurez (peut-être) remarqué, le mois de mai n’a pas été très riche en billets sur le blog. La raison est toute simple : Nous sommes débordés.

Pour rappel, nous avons ouvert le blog dans le courant du mois de janvier dernier. A l’époque, nous venions de terminer l’année en beauté avec un très bon mois de décembre.  Le mois de janvier s’annonçait également très bien mais rien ne nous préparait à l’excellente nouvelle que nous nous apprêtons à vous annoncer.    

Nous avons dépassé le nombre de visites (et de commandes) de toute l’année 2011 et nous avons plus de nouvelles clientes que nous n’en avons eues pour cette même année, qui était déjà pour nous très prometteuse.

Bien entendu, ces excellents résultats nous font extrêmement plaisir. Nous y voyons deux conclusions importantes, qui sont probablement indissociables l’une de l’autre : Tout d’abord, c’est la récompense de nos efforts pour vous satisfaire, pour vous proposer des produits de fabrication européenne uniquement, glamour et féminins et à des tarifs raisonnables. 

Mais également, en créant Mademoiselle Grenade, nous avons souhaité que l’unique publicité provienne de nos clientes, du « bouche à oreilles » comme on dit. D’une part parce que c’est pour nous la meilleure des publicités, mais également parce que nous ne souhaitons pas répercuter le prix d’une campagne publicitaire sur le tarif des articles que nous vous proposons. 

Le succès de ce début d’année 2012, c’est à vous que nous le devons. Et nous souhaitons vous remercier très sincèrement de la confiance que vous nous témoignez chaque jour un peu plus. Nous tenons à remercier nos plus fidèles clientes, celles qui nous suivent depuis le début et celles qui nous découvrent tout juste. 

Voilà, vous savez maintenant pour quelles raisons le blog n’a pas été beaucoup mis à jour ces derniers temps. Il nous semble impératif de traiter en priorité vos commandes et de continuer à répondre à vos mails dans un délai de 48 heures ouvrées maximum. La qualité de service a un prix et c’est à ce prix que nous avons acquis votre confiance et votre fidélité.

Notre volonté a toujours été de répondre à votre confiance par une qualité de service exemplaire et nous souhaitons bien continuer. Nous sommes d’ailleurs heureux de voir que malgré des commandes de plus en plus importantes à traiter, nous obtenons pour la première fois la note de 9,4/10 aux enquêtes de satisfaction envoyées par Fia-Net.

Nous aurons l’occasion d’y revenir dans un prochain billet.  Pour conclure ce billet, nous savons qu’il y a encore beaucoup à faire et à inventer pour poursuivre cette belle aventure avec vous et nous nous y employons chaque jour qui passe.  L'équipe de Mademoiselle Grenade.



Laisser un commentaire

Sur le même sujet :

Quelques règles élémentaires pour un voyage d’affaires réussi
Quelques règles élémentaires pour un voyage d’affaires réussi
  Pour certaines personnes, partir en voyage d’affaires fait partie de la routine. Il est possible que votre travail...
Lire la suite :
Tenues spécifiques pour l’accueil de clientèle
Tenues spécifiques pour l’accueil de clientèle
  Vous commencez un emploi d'accueil et vous ne savez pas quoi porter ? Si vous travaillez dans l'industrie de l'hosp...
Lire la suite :
S’HABILLER EST UN ACTE MENTAL
S’HABILLER EST UN ACTE MENTAL
    Pourquoi sommes-nous jugés sur notre manière de nous habiller ?   Pour certaines personnes, s’habiller est juste ...
Lire la suite :