Définitions des mots de la mode : la lettre G

Gabardine, gainant, galbant, glamour, l’univers de la mode est vaste et fourmille de mots bizarres, de termes spécifiques.Mais rassurez-vous, Mademoiselle Grenade vous propose un lexique fashion qui vous aidera à comprendre le langage de la mode qui, pour certaines personnes peut parfois sembler un peu trop complexe. Grâce à ce glossaire et aux définitions qu’il contient,  la mode n’aura bientôt plus de secrets pour vous. Cliquez sur une lettre pour obtenir la liste de tous les termes fashion qui commencent par cette lettre.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

La lettre G

GABARDINE : Tissu croisé, de laine ou de coton, présentant de fines côtes et dont le tissage très serré assure son imperméabilité. La gabardine est utilisée depuis le XIXème siècle pour les tailleurs, les manteaux, les robes, les jupes et les pantalons. Ce mot désigne également toutes sortes de formes d’imperméables, dont la matière est de la « gabardine » Pour la petite histoire : C’est Thomas Burberry qui déposa un brevet pour une étoffe baptisée « gabardine » et présentant des propriétés analogues aux houppelandes en toile de coton tissée très serrée qui protégeaient les bergers anglais de l’humidité. GAINANT : Terme qui désigne un étui dont la forme et la taille sont adaptées pour envelopper étroitement qu’il doit contenir. Par extension, le terme « gaine » désigne un sous-vêtement aux propriétés analogues. GAINE : Corset élastique léger et sans baleines apparu dans les années 1920. La gaine enveloppe le bassin et aplatit le ventre. Elle est souvent constituée de panneaux latéraux élastiques se terminant par des jarretelles qui permettent de maintenir les bas en place. Le poids de la gaine a diminué progressivement, surtout dans les années 1930. Au cours de la seconde moitié du XXème siècle, le panty fut souvent préféré à la gaine, les femmes rejetant alors les sous-vêtements qui, manquant de souplesse, ne pouvaient être portés sous un pantalon. Depuis la fin des années 1960, le panty est à son tour démodé car les femmes aiment le naturel. GALBANT : Qualifie un vêtement ou une partie de vêtement dont la matière et/ ou les armatures remodèlent les lignes du corps, tout en courbes. GALON : Ruban de passementerie décoratif résultant du tissage ou tressage de plusieurs fils. Utilisé pour border certaines parties d’un vêtement (par exemple : le bord d’un col ou le bord d’une manche) il est également couramment utilisé sur les uniformes. Le galon devint à la mode dans les années 1930 quand Coco Chanel en gansa ses tailleurs. GANSE : Ruban utilisé à des fins décoratives, pour border certaines parties d’un vêtement (par exemple : le bord d’un col ou le bord d’une manche). GANTS : Les gants sont depuis toujours confectionnés dans des matières souples de manière à bien épouser la forme de la main. Au XIXème siècle, ils se portaient tant le jour que le soir et étaient considérés comme une pièce essentielle de l’habillement. De nombreux modèles avaient du succès : les gants courts ou longs en cuir ou en chevreau, les gants en cuir à manchette en dentelle et même les mitaines. Il existait aussi des gants en soie brodée, en coton, en filet ou en soie tricotée. Certains modèles étaient fermés au poignet par de minuscules boutons. Au XXème siècle, les gants devinrent des articles utilitaires, à l’exception des gants portés le soir. À la fin des années 1950, on n’en voyait plus guère sauf par temps froid ou comme accessoires dans les tenues haute couture, et ils avaient cessé d’être un signe de richesse et de statut social. Les mitaines revinrent à la mode la fin des années 1970 et au début des années 1980. GARDE-ROBE : Ensemble des vêtements appartenant à une personne. GILET : Haut masculin cintré qui, en forme de vestes sans manches, descend jusqu’à la taille. Constituant la troisième pièce d’un costume, il se porte sur la chemise et sous la veste. Le gilet est souvent en soie mais peut exister dans toutes sortes de matières (chaîne et trame, cuir, maille, fourrure…) ou être orné de nombreuses broderies. Il se boutonne sur le devant et possède généralement deux petites poches. Les femmes l’adoptèrent à la fin du XIXème siècle, le portant avec une jupe et sur un corsage jusqu’au début du XXème siècle. Dans les années 1960, les femmes s’approprièrent directement les modèles masculins, notamment ceux à fines rayures. Dans les années 1970 et 1980, le gilet, devint une pièce vestimentaire féminine à porter avec un tailleur. Surdimensionné, il devint même un vêtement décontracté au moment ou la mode de la rue se mit à influencer les grandes maisons de mode. Le mot « gilet » désigne également une veste en matière tricotée, de longueur variable, qui se ferme sur le devant au moyen de divers système d’attache. Les manches du gilet peuvent également être de longueur variable. GILET SMOKING : Gilet sans manches, présentant la caractéristique fondamentale du smoking, c’est à dire : un contraste entre le tissu mat de la partie principale vêtement et le tissu satiné de certains détails (par exemple : col, revers, poches passepoils, etc.). GLAM ROCK ou GLAM'ROCK : Style vestimentaire plutôt féminin qui mélange l’esprit chic et glamour au côté rebelle de l’univers Rock. GLAMOUR : Terme qui désigne un type de sex-appeal sophistiqué, caractéristique de certaines stars hollywoodiennes.  Le glamour qualifie ainsi un charme envoûtant, la séduction q’une actrice de cinéma ou qu’une jeune femme exerce par son attitude sensuelle et sa tenue vestimentaire suggestive. Le mot évoque la sensualité, l’élégance, la splendeur, l’éclat, le prestige mais aussi une forme d’ enchantement voir même d’ envoûtement. GLAMOUR : Créé en 1939 par Condé Nast ce magazine, initialement baptisé Glamour of Hollywood, avait pour spécificité d’offrir des patrons à ses lectrices. Dans les années 1940, le titre du magazine devint Glamour et l’idée des patrons fut abandonnée. Aujourd’hui encore, le magazine s’adresse aux femmes de vingt-cinq ) quarante-cinq ans. Le magazine Glamour propose des rubriques mode, beauté, maison et voyages, et traite en outre de sujets généraux susceptibles d’intéresser les femmes. Il est décliné dans un grand nombre de pays. Le magazine Glamour est apparu en France en 2005. GODET : De « goder » qui signifie « faire un faux pli saillant ». Sorte de pli arrondi qui se présente comme un cône s’évasant vers le bas. Les jupes à godets furent très à la mode au XIXème siècle. GOURGANDINE : Corsage lacé peu serré afin de laisser paraître les vêtements de dessous. GUÊTRES : Ornement en cuir, en tricot ou en étoffe qui recouvre le haut de la chaussure et la cheville.


Laisser un commentaire

Les conseils mode :

Morphologie : Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Choisir le bon décolleté ou l’encolure adaptée à votre silhouette et à la forme de...

Débarrassez-vous de la paresse qui vous envahi dès que vous devez vous habiller et épousez votre féminité en prenant en considération les raisons pour lesquelles vous devriez faire un effort de style

Vous êtes ce que vous portez

  Quelques raisons de faire un effort de style À quelle fréquence décidez-vous de porter...

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Cet article sera un petit guide pratique pour bien débuter. De temps en temps, nous...

L’ingrédient le plus important pour avoir du style ? Le courage !

L’ingrédient le plus important pour avoir du style ? Le courage !

« Je ne porterai pas d’étole / de bracelets manchettes / de col à jabot /...