Dis Mademoiselle Grenade, qui était Azzedine Alaïa ?

Biographie : Qui était Azzedine Alaïa ?

 

Le parcours d’Azzedine Alaïa est celui d’un couturier conscient de son immense talent et désireux de partager sa conception particulière du luxe et de la haute couture.

Azzedine Alaïa naît le 7 juin 1939 à Tunis. Azzedine étudie au sein de l’Institut supérieur des Beaux-Arts de Tunis. Une fois diplômée, Azzdine se lance dans la création de mode et conçoit ses premières créations. Il offre très rapidement la preuve de son talent car il se plaît également à reproduire les robes crées par les maisons Balmain et Dior.

En 1957, il gagne Paris où il ne tarde pas à intégrer la prestigieuse maison Christian Dior. Cette expérience est malheureusement écourtée car Azzedine ne possède pas de papiers en règle. Azzedine rebondit très vite après cet échec et décroche une place auprès du couturier Guy Laroche en qualité de tailleur. Par la suite, Azzedine officiera pendant un temps, au sein de la maison Mugler.

En 1965, il souhaite voler de ses propres ailes. Il déniche alors un appartement qu’il souhaite transformer en atelier de confection. Grâce à l’aide financière de l’une de ses amies, il dispose de la somme nécessaire pour louer l’appartement et se lancer.

En 1980, Azzedine inaugure sa maison. À travers ses créations, Azzedine Alaïa met en valeur le corps de la femme et n’hésite pas à employer des matières telles que le stretch et le lycra. Son travail tape dans l’œil de quelques photographes, dont Jean-Paul Goude, grâce auxquels ses créations vont figurer dans la presse.

En 1984, il fait figure de monstre de la mode. C’est l’année durant laquelle il reçoit deux oscars de la mode. Il a également le nez pour déceler les futurs mannequins qui perceront.

En 1988, il n’hésite pas à faire confiance à Veronica Webb mais également à Linda Evangelista pour son défilé de mode. En 1991, les magasins Tati se rapproche d’Azzedine qui accepte de concevoir des pièces destinées à l’enseigne.

En 2000, Azzedine s’associe avec la griffe italienne Prada, qui lui procure la certitude de lui laisser carte blanche pour la création et le développement d’une ligne composée d’accessoires ainsi que de chaussures.

En 2007, il change de cap et entreprend de se dissocier de la maison italienne Prada, afin de créer un partenariat avec la compagnie financière Richemont, compagnie spécialisée dans l’industrie du luxe qui gère désormais la stratégie d’expansion de la griffe Alaïa.

En 2011, Azzedine Alaïa est nommé membre correspondant par la chambre syndicale de la haute couture qui salue ainsi un travail technique axé sur la coupe et la construction des vêtements.

En 2013, il envahit le monde du théâtre et du ballet car il est chargé de la création des costumes destinés à trois spectacles différents. La même année, il inaugure une boutique non loin de la prestigieuse avenue Montaigne.

En 2015, Azzedine Alaïa souhaite associer un parfum à ses collections de vêtements. Il fait alors appel aux nez de la société Beauté Prestige International, qui lui composent une fragrance unique : Alaïa Paris. Les créations d'Alaïa sont réputées pour leur côté "seconde peau".

 

Il meurt accidentellement le 18 novembre 2017 d'une chute dans un escalier. Il est enterré deux jours plus tard au cimetière de Sidi Bou Saïd, après le rapatriement de sa dépouille de Paris à Tunis et en présence de personnalités comme le grand couturier Karl Lagerfeld ou les mannequins Naomi Campbell, Farida Khelfa et Afef Jnifen.

La force du couturier résidait dans son expertise de la coupe et du drapé, ainsi que dans son usage inventif des coutures.

De plus, Azzedine maîtrisait à la perfection les matières telles que le cuir ou la maille, capables de corriger les courbes parfois imparfaites du corps. "Personne ne peut faire la même chose qu'Azzedine, même si tout le monde étudie ses créations depuis des années pour découvrir son secret." - Jeanine Vernes, Harper's Bazaar



Laisser un commentaire

Sur le même sujet :

Tenues spécifiques pour l’accueil de clientèle
Tenues spécifiques pour l’accueil de clientèle
  Vous commencez un emploi d'accueil et vous ne savez pas quoi porter ? Si vous travaillez dans l'industrie de l'hosp...
Lire la suite :
S’HABILLER EST UN ACTE MENTAL
S’HABILLER EST UN ACTE MENTAL
    Pourquoi sommes-nous jugés sur notre manière de nous habiller ?   Pour certaines personnes, s’habiller est juste ...
Lire la suite :
Premier pas vers une garde-robe professionnelle adaptée
Premier pas vers une garde-robe professionnelle adaptée
Commençons par le début … Ça veut dire quoi « s’habiller » ? Au sens strict du terme, s’habiller est le processus con...
Lire la suite :