Dis Mademoiselle Grenade, qui est Isabel Marant ?

Ses créations sont connues pour combiner, avec brio et comme par magie, le style bohème au style parisien. Inspirée par ses voyages à travers l’Inde, l’Afrique,…l’ancienne créatrice de bijoux sait marier avec succès les motifs ethniques. Aujourd’hui, Mademoiselle Grenade revient sur les moments importants de celle qui a su obtenir la reconnaissance des doyens de la mode française : Isabel Marant.  Isabel Marant est née en 1967 d’une mère allemande, mannequin puis directrice de l’agence de mannequin Elite, et d’un père français, directeur d’une société d’audiovisuel. Lorsque ses parents divorcent, elle se retrouve avec une belle-mère antillaise. C’est probablement cette éducation cosmopolite qui explique pour une part son style unique : mélange de chic, de bohème et de rock’n’ roll.

Isabel Marant : De la passion à la consécration ?

Les créations d’Isabel Marant commencent dès l’âge de 11 ans, lorsque déçue par les vêtements que lui achètent ses parents, elle décide de se créer ses propres tenues, notamment en se servant dans le dressing paternel. À seize ans, son père lui offre une machine à coudre et la jeune styliste en herbe commence à créer des habits à partir des vêtements et des tissus jetés. Elle se passionne peu à peu pour les tissus, leurs techniques de tissage, les ennoblissements, les broderies… Si elle ne se prédestine pas à une carrière dans le milieu de la mode, elle change vite d’avis en considérant les profits qu’elle réalise à travers la vente des créations de la marque Aller Simple (faits de tissus d’ameublements, de serpillères…). Une marque créée avec son ami Christophe Lemaire qui deviendra plus tard le directeur artistique des griffes Lacoste et Hermès. Isabel décide alors de s’inscrire au cours Berçot en 1985 afin d’étudier le design de mode. Elle confiera d’ailleurs que la directrice de l’école Marie Rucki l’a influencée dans son travail en lui conseillant de ne jamais créer des vêtements qu’elle ne porterait pas elle-même. Après ses études, elle effectue un stage chez Michel Klein, puis travaille sur deux collections avec Bridget Yorke et assiste également Marc Ascoli dans la direction artistique de la maison de mode française Chloé ou encore pour le styliste japonais Yohji Yamamoto. Malgré ces collaborations, Isabel Marant décide de ne pas devenir l’assistante d’un créateur. Avec la fibre entrepreneuriale comme héritage de ses deux parents dirigeants d’entreprises, elle décide de réussir par ses propres moyens. Ne disposant pas de fonds suffisants pour créer une ligne de vêtements, la créatrice commence par une collection de bijoux, présentée en 1989.

Un nom, une marque : Isabel Marant

En 1990, elle crée, avec la complicité de sa mère, la marque « Twen par Isabel Marant » et propose une collection de maille et de jersey.  C’est en 1994 qu’elle crée sa propre marque Isabel Marant. En 1998, elle ouvre sa première boutique dans l’atelier d’un ancien artiste, rue de Charonne dans le quartier de la Bastille à Paris. La même année, elle remporte « l’award de la meilleure créatrice » et le « Trophée Whirlpool de femme en or de l’année » dans le domaine de la mode. En février 2000, elle ouvre un second magasin dans la rue Jacob à Saint-Germain-des-Prés et crée la marque Étoile. Ce n’est qu’en 2007 qu’elle ouvrira son troisième magasin dans la rue de Saintonge. Aujourd’hui, la marque possède des magasins dans le monde entier (Paris, Tokyo, Hong Kong, Beijing, Madrid…) et est présente dans 35 pays. Avec l’ouverture de ses boutiques à New-York et Los Angeles, le style de Parisienne Chic de la créatrice évolue vers de inspirations cow-boy. Pour sa collection « Arizona Muse », elle ajoute des détails de types Western (Broderies florales, boutons-pressions, denim, dentelle…). Elle joue avec les imprimés aztèques, les franges…pour une collection capsule pour la marque H&M. Dans un style simple et décontracté, elle joue avec le style Marant : un mélange de garçon manqué à la française et de bohème dans lequel elle insuffle un très fort élément ethnique.


Laisser un commentaire

Les conseils mode :

Morphologie : Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Choisir le bon décolleté ou l’encolure adaptée à votre silhouette et à la forme de...

Vous êtes ce que vous portez

Vous êtes ce que vous portez

  Quelques raisons de faire un effort de style À quelle fréquence décidez-vous de porter...

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Cet article sera un petit guide pratique pour bien débuter. De temps en temps, nous...

L’ingrédient le plus important pour avoir du style ? Le courage !

L’ingrédient le plus important pour avoir du style ? Le courage !

« Je ne porterai pas d’étole / de bracelets manchettes / de col à jabot /...