Dis Mademoiselle Grenade, qui est Nicolas Guesquière ?

Biographie : Qui est le styliste Nicolas Guesquière ?

 

Nommé chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 2007, Nicolas Ghesquière fait partie des stylistes qui parviennent à hisser la haute couture au rang d’art. Il doit son succès à ses créations à la fois chic et visionnaire qui témoignent des multiples influences qui nourrissent son esprit créatif, du sport aux films de sciences fiction.

Nicolas Ghesquière est né le 9 mai 1971 à Comines. Né dans cette commune du Nord-Pas-de-Calais, il grandit néanmoins en Poitou-Charentes dans la commune de Loudun où son père exerce la profession de directeur d’un golf. Nicolas grandit au sein d’une famille éloignée du monde de la mode. En dépit de cela, il se découvre très jeune, un intérêt pour les créations de mode. Il dessine ses premières esquisses dès l’âge de 15 ans.

Ses premiers pas dans le monde de la mode se résument aux premiers stages qu’il effectue à compter de l’été 1986 au sein de Agnès B et Corinne Cobson. Des années plus tard, lorsque Nicolas évoquera ces stages avec un journaliste du New York Times, il confiera avec humour que ces expériences furent pour lui l’occasion de « regarder, de photocopier et de faire le café ».

Nicolas finit le lycée puis entre dans la vie active à l’âge de 19 ans. Il débute alors auprès de Jean-Paul Gaultier, au coté duquel il officie en qualité d’assistant. Lorsqu’il quitte ce dernier, c’est pour travailler avec Thierry Mugler ou il s’essaie à l’exercice du stylisme.

Il rejoindra par la suite la maison Trussardi pour laquelle il œuvrera en qualité de designer, puis travaillera chez Callaghan. Ces différentes expériences ont permis à Nicolas de se forger un solide bagage. Lui qui est entré dans le monde de la mode en tant qu’autodidacte, est à présent suffisamment armé pour pouvoir prétendre assumer plus de responsabilités dans une maison de mode.

En 1995, Nicolas quitte donc Callaghan pour travailler au sein de la maison Balenciaga. Il y entre par la petite porte car il s’agit pour lui d’occuper un poste en qualité intérimaire. Il y commence donc en ayant la charge de s’occuper des licences pour le Japon.

Nicolas Quesquière : Le Dix, chiffre magique !

Bien qu’il soit autodidacte, le talent de Nicolas ne manque pas d‘opérer et lui permet de se voir confier plus de responsabilités. En 1997, Nicolas s‘attelle à la création de sa toute première collection de vêtements de prêt-à-porter féminin baptisée « Le Dix ». Cette collection lui permet de se faire très vite remarquer, et d’être propulsé directeur artistique de la maison Balenciaga dès 1997.

Le défi qui l’attend est complexe: il doit parvenir à redonner ses lettres de noblesse à la maison Balenciaga. Nicolas entend respecter et entretenir l’héritage artistique de la maison Balenciaga, tout en lui insufflant un esprit conceptuel et moderne aux nouvelles créations. Les collections de Ghesquière pour Balenciaga sont saluées par la presse qui ira jusqu’a affirmer qu’il a ressuscité l’esprit de la maison Balenciaga, esprit qui sommeillait jusqu’à son arrivée. Les créations géniales qu’il crée pour la maison Balenciaga font revenir cette dernière sur le devant de la scène de la haute couture. Il réalise également un coup d’éclat avec la création du sac Lariat qui deviendra un véritable it bag.

En 2001, Nicolas est nommé « International designer of the year », titre qui lui est décerné par le Conseil des créateurs de mode américains dont le rôle est de promouvoir la fine fleur des créateurs de mode. En remportant ce prix qui récompense l’avant-gardisme de ses créations, il succède à d’autres géants de la mode dont Jean Paul Gaultier, Karl Lagerfeld, ou encore John Galliano et bénéficie alors d‘ une visibilité internationale de son travail.

En 2003, fort du succès que rencontrent chacune de ses créations, Nicolas procède à l’inauguration d’une boutique à New York. Nicolas lance également des parfums dans le but de diversifier les activités de la maison Balenciaga.

En 2006, Nicolas est l’un des deux commissaires qui s’attelle à la préparation d’une rétrospective organisée au musée de la mode et du textile à Paris, qui a pour thématique l’oeuvre de la maison Balenciaga.

Nicolas quitte la maison Balenciaga à la fin de l’année 2012. Il fait le choix de ne pas renouveler son contrat qui expire fin novembre 2012 en raison de plusieurs divergences d’opinions qui l’opposent au groupe PPR, propriétaire de la maison Balenciaga. Cette rupture met donc un point final à plus de 15 ans d’une fructueuse collaboration.

De Balenciaga à Vuitton

En 2013, il fait une arrivée très remarqué au sein de la maison Vuitton, dans laquelle il est chargé de la direction artistique des collections destinées aux femmes ainsi que de la création des chaussures et accessoires. Nicolas sait qu’il est attendu au tournant. Il fait le pari de rassurer les acheteurs et de créer une collection qui se situera dans la lignée des créations de son prédécesseurs, le styliste Marc Jacobs.

Il s’autorise néanmoins à insuffler un esprit futuriste à cette nouvelle collection. Son premier défilé Vuitton en 2014 soulève un vif enthousiasme auprès de la presse mode. Le caractère particulièrement sophistiqué de ses créations est admiré.

Nicolas a très souvent été encensé par la presse. Ainsi dès ses débuts au sein de la maison Balenciaga, Nicolas avait hérité du surnom de nouveau messie de la mode. Depuis, les louanges que la presse lui destinent n’ont jamais cessé, bien au contraire. En 2006, le magazine Times l’a notamment inclut dans sa liste annuel des 100 personnalités les plus influentes du monde.

Nicolas fait également parler de lui pour ses amitiés avec de nombreuses célébrités qui apprécient aussi bien ses créations que sa personnalité discrète. On compte au nombre de ses amis, la jolie Charlotte Gainsbourg, dont Nicolas n’hésite pas à avouer qu’elle est également l’une de ses muses.

Âgé, d’à peine 44 ans, le créateur Nicolas Ghesquière parait plus inspiré que jamais. Sa puissance de création est telle qu’il parvient à faire L'unanimité auprès des acheteurs et de la presse. Le succès ne semble pas près de retomber pour Nicolas qui crée avec instinct et passion.



Laisser un commentaire

Les conseils mode :

10 éléments essentiels dans sa garde robe

10 pièces maîtresses dans votre dressing

Pour se sentir très élégante, chaque femme a un style ou une signature vestimentaire qui...

Morphologie : Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Comment trouver le décolleté idéal ?

Choisir le bon décolleté ou l’encolure adaptée à votre silhouette et à la forme de...

Vous êtes ce que vous portez

Vous êtes ce que vous portez

  Quelques raisons de faire un effort de style À quelle fréquence décidez-vous de porter...

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Comment développer son sens du style ?

Cet article sera un petit guide pratique pour bien débuter dans le monde de la...