Dis Mademoiselle Grenade, qui était Pierre Balmain ?

Au sommet de la gloire, Pierre Balmain devient le couturier des stars et des têtes couronnées européennes. Grâce au talent de son fondateur, la griffe Balmain est l’incarnation parfaite du glamour  Pierre Balmain naît le 18 mai 1914 à Saint-Jean-de-Maurienne en Savoie. Sa mère rêve de le voir devenir architecte. Si Pierre se laisse influencer dans un premier temps et envisage sérieusement d’embrasser cette carrière, il y renonce et préfère se diriger vers une carrière dans la mode. Il parvient à entrer dans la maison de couture Molyneux au sein de laquelle il travaille de 1934 à 1939. Pierre prend part aux hostilités de la seconde guerre mondiale, durant laquelle il fait l’objet d’une mobilisation de 1939 à 1941. Lorsque survient la libération, il fait la rencontre du couturier Lucien Lelong qui l’embauche en qualité de modéliste. Au sein de la maison Lelong, Pierre fait la rencontre d’un autre modéliste recruté en même temps que lui : Christian Dior. Pierre est à l’origine du modèle de robe baptisé Petit Profit. Contre toute attente, ce modèle proposé sous la marque Lelong parvient à s’écouler rapidement auprès de plus de 300 clientes séduites. En 1945, Pierre crée sa propre maison de couture. Il ne tarde pas à sortir sa première collection qui se compose essentiellement de robes et de tailleurs seyant qui mettent en valeur les courbes des femmes. La presse se fait rapidement l’écho de ses créations qui surprennent en raison des tons verts et marrons employés. La presse loue également sa maitrise des tissus et le caractère épuré de ses créations. Ces dernières sont très appréciés par la gente féminine qui redécouvre le plaisir de porter des créations élégantes et raffinées aux lendemains de la seconde guerre mondiale. En 1949, le créateur conçoit et propose un parfum nommé Jolie Madame. Au début des années 50, Pierre présente une nouvelle ligne de vêtements de prêt-à-porter dénommé Florilèges. A compter de 1951, Pierre fait appel à Erik Mortensen qui fait office de bras droit. En 1954, l’équipe de Pierre Balmain s’agrandit grâce au recrutement de Karl Lagerfeld qui travaille à ses côtés en qualité d’assistant. En 1968, Pierre Balmain se lance dans une collaboration particulière puisqu’il lui est demandé de dessiner les uniformes et costumes destinés aux employés recrutés pour assurer le fonctionnement des Jeux olympiques de 1968. Pierre Balmain croule alors sous les commandes. On ne compte plus les stars, les princesses et les reines, les jet-setteuses qui s’arrachent ses créations aux quatre coins de la planète. En 1970, la maison Balmain est cédée à un industriel mais Pierre Balmain est maintenu à sa tête, afin que l’esprit de la maison soit maintenu. Pierre Balmain ne rechigna pas à créer tout long de sa carrière des costumes pour le théâtre et pour le cinéma et habille de célèbres actrices telles que Brigitte Bardot ou Marlene Dietrich. Pierre Balmain succombe le 29 juin 1982 d' une longue maladie incurable qui l’emporte à l’âge de 68 ans. Pierre Balmain est fauché en pleine gloire et laisse sa maison orpheline.


1 COMMENTAIRES

Dis Mademoiselle Grenade, qui est Francisco Costa ?
March 19, 2019 à 15:40

[…] En 1998, Francisco rejoint la maison Gucci en qualité d’assistant. Il se plait tant dans cette maison qui favorise la créativité qu’il n’hésitera pas à refuser la proposition d’Oscar de la Renta qui lui proposera de venir travailler pour la maison Balmain. […]


Laisser un commentaire

Les conseils mode :

Morphologie : Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Choisir le bon décolleté ou l’encolure adaptée à votre silhouette et à la forme de...

Vous êtes ce que vous portez

Vous êtes ce que vous portez

  Quelques raisons de faire un effort de style À quelle fréquence décidez-vous de porter...

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Cet article sera un petit guide pratique pour bien débuter. De temps en temps, nous...

L’ingrédient le plus important pour avoir du style ? Le courage !

L’ingrédient le plus important pour avoir du style ? Le courage !

« Je ne porterai pas d’étole / de bracelets manchettes / de col à jabot /...