Dis Mademoiselle Grenade, qui est Ágatha Ruiz de la Prada ?

Les créations d’ Ágatha Ruiz de la Prada sont reconnaissables entre mille en raison de l’usage constant de tons vifs et de couleurs chatoyantes dont elle use et abuse pour illuminer et enchanter le quotidien de ses clients. Ágatha Ruiz de la Prada, née Agueda Isabel Ruiz de la Prada voit le jour le 22 juillet 1960. Elle naît et grandit au sein d’une famille aisée et porte les titres de noblesse de marquise de Castelldosrius, grande d’Espagne, baronne de Santa Pau. Ágatha effectue ses études supérieures au sein de l’Ecole des Arts et Techniques de la mode de Barcelone. En 1981, elle participe à son tout premier défilé. Celui-ci est un succès car le style d’ Ágatha parle à tous. Elle recourt très souvent pour ses créations à des tissus ornées d’imprimés en forme de cœurs, de lunes, de soleil, d’étoiles, ou encore de nœud. En 1986, Ágatha participe à un défilé de mode collectif qui se déroule en France. C’est à cette occasion qu’ elle se lance dans la création d’accessoires de mode. En 1987, elle apporte sa contribution à l’organisation d’une exposition hommage organisée pour célébrer les créations de la maison de mode Balenciaga. En 1990, Ágatha participe successivement à plusieurs défilés à Berlin, Madrid ainsi qu’Osaka, durant lesquels elle présente une collection entièrement composée de kimonos qui connaissent un franc succès. En 1995, Ágatha fait partie des concepteurs d’une exposition intitulée Hommage à Chillida. En 1998, la créatrice se prête à un défi original en réalisant une robe de mariée entièrement conçue en carreaux de céramique. En 1999, elle ouvre un magasin situé à Paris. Les pièces qu’elle y propose font rapidement fureur auprès de sa clientèle parisienne. En 2002, Ágatha réalise et présente une première collection de souliers destinées aux bébés mais également aux enfants. En 2003, elle inaugure plusieurs boutiques situées en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis. La même année, elle lance également une collection destinée à la gent masculine. En 2004, Ágatha gata se voit remettre un Oscar de la mode qui vise à la récompenser pour l’ensemble de sa carrière de créatrice. En 2008, elle se voit remettre également la Médaille d’or du mérite des beaux-arts qui a vocation à récompenser le caractère remarquable de l’ensemble de ses créations et à souligner l’utilité de ces dernières dans la diffusion de la culture et du savoir-faire espagnol. En 2009, Agatha Ruiz de la Prada prend le parti de créer une collection décalée dont les pièces semblent inspirer par le petit-déjeuner. Les mannequins arborent à l’occasion des robes sur lesquelles figurent d’énormes œufs au plat assorties d’accessoires extravagant au nombre desquels des chapeaux en forme de baguette de pain. Ágatha assume totalement ce parti pris loufoque puisqu’une autre création de ce défilé est une jupe en forme de cage à oiseaux assorti d’un chapeau en forme de nid, sur lequel reposent des œufs blancs. Ágatha Ruiz de la Prada assume le choix d’une mode à contre-courant, qui se joue de tous les codes et se décline sans complexe,  des vêtements à la décoration d’intérieure.


Laisser un commentaire

Les conseils mode :

Morphologie : Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Choisir le bon décolleté ou l’encolure adaptée à votre silhouette et à la forme de...

Vous êtes ce que vous portez

Vous êtes ce que vous portez

  Quelques raisons de faire un effort de style À quelle fréquence décidez-vous de porter...

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Cet article sera un petit guide pratique pour bien débuter. De temps en temps, nous...

L’ingrédient le plus important pour avoir du style ? Le courage !

L’ingrédient le plus important pour avoir du style ? Le courage !

« Je ne porterai pas d’étole / de bracelets manchettes / de col à jabot /...