Dis Mademoiselle Grenade, qui est Gareth Pugh ?

Gareth Pugh fait figure d’artiste maudit de la mode. Rapidement remarqué pour ses créations pointues par les professionnels de la mode, Gareth a néanmoins connu un parcours difficile avant de parvenir à séduire le grand public. Gareth Pugh voit le jour le 31 août 1981 dans la ville de Sunderland, située au Royaume-Unis. Il entre très rapidement en contact avec le monde de la création textile. En effet, Gareth Pugh débute sa carrière professionnelle en tant que costumier au sein de l’English National Young Theater en 1995, à l’âge de 14 ans. Il fait également le choix d’études secondaires professionnelles et entre au lycée de Sunderland, ce qui lui permet de travailler sur de projets de conception. Une fois son diplôme obtenu, Gareth intègre l’école Central Saint Martins de Londres. En 2003, lors de la traditionnelle présentation des collections de fin d’études, Gareth fait une présentation saluée qui lui vaut de faire la couverture du magazine Dazed & Confused. Gareth monte alors un collectif nommé !WOWOW ! avec quatre autres artistes. Suite à cette prestation, Gareth rejoint les équipes de créations du couturier Rick Owens. Quelques temps plus tard, Gareth se voit proposé l’opportunité de présenter ses créations personnelles lors de la semaine de la mode organisée à Londres. Gareth est invité très peu de temps avant l’élément et ne dispose pas de pièces à présenter. Cependant, le styliste anglais n’envisage pas un instant de ne pas s’y présenter et s’attèle alors à la création d’une collection entière. Au bout de quatre semaine d’effort et de travail, la collection de Gareth et fin prête. Lors de la semaine de la mode, son show impressionne les rédactions des magazines de mode. En 2005, Gareth inaugure sa maison de mode éponyme. Ses premières collections révèlent des vêtements lumineux et extravagants. Gareth prête beaucoup d’attentions à la structure d’ensemble de ses créations ainsi qu’aux détails. C’est notamment pour cette raison que certaines de ses créations sont qualifiées de gothiques par les critiques. En 2006, le créateur présente une première collection sous son nom lors de la Fashion week. La même année, il est contacté par la chanteuse australienne Kylie Minogue qui lui commande les costumes de sa nouvelle tournée intitulée The Greatest Hits Tour. En 2007, il est nommé jeune créateur de l’année par l’édition britannique du magazine Elle. En 2008, Gareth Pugh remporte le prix de l’Association nationale pour le développement des Arts et de la Mode, ce qui lui apporte un soutien financier considérable pour développer ses prochaines collections. Quelques mois plus tard, il opère un changement de cap et délocalise ses ateliers de création et de conception de Londres, pour les installer à Paris. En 2009, il lance une collection de vêtements destinée aux hommes et annonce également son souhait de développer toute une gamme de cosmétiques. En 2010, Gareth part à la conquête du continent asiatique grâce à une boutique qu’il implante à Hong Kong.   [huge_it_slider id="24"]   L’excentricité assumée de Gareth Pugh ainsi que sa maîtrise parfaite des découpes lui ont valu de remporter un franc succès auprès de nombreuses célébrités, avant d’atteindre enfin le cœur du grand public.


Laisser un commentaire

Les conseils mode :

Morphologie : Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Comment trouver le décolleté idéal ou l’encolure la plus flatteuse ?

Choisir le bon décolleté ou l’encolure adaptée à votre silhouette et à la forme de...

Vous êtes ce que vous portez

Vous êtes ce que vous portez

  Quelques raisons de faire un effort de style À quelle fréquence décidez-vous de porter...

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Débuter avec la mode : comment développer un sens du style en partant de zéro ?

Cet article sera un petit guide pratique pour bien débuter. De temps en temps, nous...

L’ingrédient le plus important pour avoir du style ? Le courage !

L’ingrédient le plus important pour avoir du style ? Le courage !

« Je ne porterai pas d’étole / de bracelets manchettes / de col à jabot /...