Biographie : qui est la styliste Sarah Burton ?

Dis Mademoiselle Grenade, qui est Sarah Burton ?

Dis Mademoiselle Grenade, qui est Sarah Burton ?

Biographie : qui est la styliste Sarah Burton ?

 

Sarah Burton est la digne héritière d’Alexander McQueen avec lequel elle partageait une vision particulière de la mode, qualifiée de fantasmagorique par les professionnels du milieu. Sarah Burton, née Sarah Jane Burton, voit le jour le 1er août 1974 au Royaume Unis. Elle effectue des études supérieures de design au sein de la Central Saint Martins.

En 1996, elle recherche un stage à effectuer pour compléter son cursus. Sarah souhaite intégrer l’équipe de création du couturier Alexander McQueen mais redoute de ne pas être choisie. Elle parvient alors à obtenir la recommandation d’un professeur, Simon Ungless ce qui lui permet d’être recrutée. Elle effectue alors ce stage qui lui donne entièrement satisfaction et la convainc de persévérer dans cette direction.

Lorsqu’elle achève ses études, c’est donc sans surprise qu’elle se tourne à nouveau vers la maison McQueen dans le but d’y officier en qualité de styliste.

En 2000, Sarah y est recrutée et propulsée au sein du studio de design du prêt-à-porter féminin. Sarah y est chargée de la confection de robes destinées aux clientes les plus célèbres de la griffe, comme la chanteuse Lady Gaga, l’actrice Gwyneth Paltrow. Ou encore la première dame des Etats Unis, Michelle Obama.

Lorsque Kate Middelton fait appel à Alexander McQuenn pour la conception de sa robe de mariée, c’est Sarah qui se voit confier le soin de dessiner la robe. Le jour du mariage de Kate, plusieurs centaine de millions de personne à travers le monde admirent sans le savoir, une création de Sarah Burton. Sarah acquiert grâce à cette magnifique robe l’événement une renommée mondiale. Sarah met en œuvre des techniques qu’elle affectionne particulièrement pour cette robe et n’hésite pas, comme elle le fait souvent, à marier des matériaux issus de l’artisanat, en l’occurrence de la dentelle de Calais crée à la main, à d’autres matériaux de confection.

En 2010, à la mort de son mentor, Alexander McQueen, Sarah est perçue comme la seule personne susceptible d’assurer la pérennité artistique de la maison et de rassurer les acheteurs de mode. C’est donc sans surprise que Sarah est propulsée à la tête de la maison McQueen.

En 2011, elle est élue créatrice britannique de l’année.

En 2012, Sarah Burton se voit décerné le prix de la Créatrice de l’année, prix qui lui est remis par l’édition britannique du magazine Elle. La même année, elle remporte également l'Ordre de l'Empire Britannique qui vient récompenser sa contribution à l'industrie britannique de la mode.

La styliste figure également au sein du palmarès du Times qui répertorie les 100 personnes les plus influentes dans le monde. Sarah Burton est la nouvelle pépite britannique qui monte. Le talent de la créatrice, maintes fois récompensé, ne cesse pour autant de surprendre par des créations toujours plus originales, innovantes et pointues.

Leave a comment

* Required fields

Please note, comments must be approved before they are published