Biographie : qui est le styliste Adolfo Dominguez ?

Dis Mademoiselle Grenade, qui est Adolfo Dominguez ?

Dis Mademoiselle Grenade, qui est Adolfo Dominguez ?

Biographie : qui est Adolfo Dominguez ?

 

Adolfo est une figure phare de la haute couture. Il est également le premier styliste espagnol à avoir conquis la planète. En Espagne, Adolfo a la figure d’un précurseur qui ouvrit la voie du luxe et de la haute couture à de jeunes créateurs et leur servit de modèle. Le "fils de James Dean", surnommé ainsi par les médias espagnols connu un grand succès dès ses débuts dans le milieu de la mode, succès qui ne fut jamais démenti.

Adolfo Dominguez né Adolfo Dominguez Fernandez, voit le jour le 14 mai 1950 en Espagne à Orense. De prime abord, il ne semble pas se destiner à une carrière de styliste. Il entame ses études supérieures par des études de philosophies et de lettre. Son appétence pour les beaux-arts, le pousse à se spécialiser dans le domaine de l’art. C’est dans cette perspective qu’il se rend dans la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il poursuit dans cette voie en venant étudier en France au sein de l’Université de Vincennes. Il y étudie alors le design ainsi que le cinéma.

En 1973, son envie d’étudier et de de voyager davantage le pousse à gagner l’Angleterre ou il continue ses études.

Adolfo fait son entrée dans le monde de la haute couture en 1975. Les premières créations qu’il exécute sont des pièces avec lesquelles il compose un vestiaire masculin.

En 1977, Adolfo regagne sa terre natale avec son diplôme en poche. Il commence alors à travailler dans la boutique de mode de son père. A cette époque, Adolfo commence à imaginer ses propres créations et dessine de nombreuses esquisses et croquis de mode.

En 1981, Adolfo se rend à Madrid pour y présenter ses créations. Celles-ci sont saluées, notamment par le journal espagnol El Pais. Son style épuré est qualifié de minimaliste mais fait la part belle aux matières nobles et aux beaux textiles.

Au début des années 80, Adolfo ouvre sa première boutique à Madrid. La renommée d’Adolfo dans son pays et les pays frontaliers, l’incite à travailler sur l’internationalisation de sa griffe. Cette internationalisation s’est traduite par l’ouverture de nombreux magasins en dehors de l’Espagne, en premier lieu en Europe, puis dans le monde.

C’est également l’époque durant laquelle Adolfo s’essaie à la parfumerie, dans le but de diversifier les activités de sa marque. Adolfo est parvenu à adopter une gestion optimale de ses magasins. Il s’évertue à assurer la création et la production de ses vêtements et ne recours à aucun distributeur. Le fait de ne pas utiliser de structures intermédiaires lui permet de pouvoir vendre directement ses créations aux consommateurs.

Le business model crée par Adolfo lui permet de ne pas connaitre de déboires quant aux délais de livraison de ses créations et de contrôler le prix auquel le grand public peut acheter ses créations.

En 1992, Adolfo révéla une autre facette de ses talents en publiant une nouvelle baptisée Ivan Griego pour laquelle il obtient de nombreuses récompenses.

En 1997, Adolfo voit son travail récompensé par la remise du prix de l’aiguille d’or.

Dès les années 2000, Adolfo élargit ses activités en présentant une nouvelle ligne moins coûteuse sous le label Linea U.

La griffe d’Adolfo est régulièrement présente lors d’événements internationaux de mode. En outre, la relève semble assurer puisque Maria et Uxia Dominguez, les nièces d’Adolfo, se sont également lancées à l’assaut du monde la mode avec la marque Bimba Y Lola.

 

Dejar un comentario

* Necesario

Por favor tenga en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de ser publicados