Définitions des mots de la mode : la lettre L

Lavallière, leggings, loden... l’univers de la mode est vaste et fourmille de mots bizarres, de termes spécifiques.Mais rassurez-vous, Mademoiselle Grenade vous propose un lexique fashion qui vous aidera à comprendre le langage de la mode qui, pour certaines personnes peut parfois sembler un peu trop complexe. Grâce à ce glossaire et aux définitions qu’il contient,  la mode n’aura bientôt plus de secrets pour vous.

Cliquez sur une lettre pour obtenir la liste de tous les termes fashion qui commencent par cette lettre.

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

La lettre L

LAVALLIÈRE : Désigne une écharpe de soie ou de satin souplement nouée en noeud qui « bouffe » sous le menton. éminemment romantique, la lavallière est l’ancêtre de la cravate et elle doit son nom à Louise de La Vallière, maîtresse de Louis XIV. Le terme « col lavallière » désigne un col montant, haut et souple, présentant un effet de drapé sur le cou à la manière d’une lavallière.

LEGGINGS : Anglicisme à la mode utilisé pour désigner ce que l’on nommait autrefois un caleçon soit un pantalon très près du corps et enveloppant les jambes.

LAMBSWOOL : On qualifie sous ce terme la laine d’agneau, utilisée depuis le XXème siècle pour les pull-overs et les cardigans.

LIGNE A : Terme désignant une silhouette créée vers 1955. Les robes ou jupes donnant une silhouette en A s’évasent à partir du buste pour les robes ou de la taille pour les jupes. Ainsi les deux côtés du vêtement ainsi que sa base correspondent à la forme de la lettre A.

LIGNE H : Créée par Christian Dior en 1954, la ligne H désigne une silhouette obtenue grâce a des robes qui rehausse le buste et abaisse la taille aux hanches formant ainsi la barre transversale du « H ». LA ligne H gomme sensiblement les courbes dans une esthétique rappelant celle des années 1920.

LIGNE TRAPÈZE : Crée par Yves Saint Laurent en 1958, la ligne trapèze désigne une silhouette obtenue avec des jupes ou des robes s’évasant progressivement jusqu’aux genou.

LIGNE-Y : Qualifie une silhouette créée par Christian Dior en 1955. La ligne Y affinait la silhouette en jouant avec de grands cols s’ouvrant en V afin de donner plus de poids au haut du corps et de dessiner ainsi la lettre « Y ».

LISEUSE : Qualifie un vêtement pouvant adopter plusieurs formes dont celle d’une veste  ou d’un cardigan. Apparue au XIXème siècle, elle se portait au lit, sur une chemise de nuit. Elle était généralement confectionnée dans une matière légère, souple et chaude, ce qui en faisait un vêtement très agréable et douillet, idéal pour lire un livre chez soi, en hiver.

LODEN :

1- étoffe en lainage feutré , gratté, légèrement velu originaire du Tyrol autrichien. Le loden était autrefois uniquement en laine mais, depuis le XXème siècle, on utilise aussi de l’alpaga, du poil de chameau et du mohair.

2- Manteau traditionnel autrichien fabriqué dans cette étoffe feutrée, résistante et au tissage très serré qui permet de porter ce manteau droit par temps de pluie. Le loden possède une coupe très simple, présentant sur le devant un boutonnage sous patte et, dans le dos, un plis creux partant des épaules. Selon les modèles de loden, les manches peuvent être classiques ou raglan. Considéré comme vêtement décontracté, le loden était à la mode au milieu du XXème siècle.

LUREX® : Marque déposée pour un fil d’aluminium recouvert d’un film plastique, créé dans les années 1940 et qui est généralement tissé ou tricoté avec du coton, du nylon, de la viscose, de la soie ou de la laine. Le Lurex® entre dans la composition de robes, de cardigans et de pull-overs et convient particulièrement bien pour les tenues du soir.

LYCRA®  : Marque déposée en 1958 pour un fil élastique résistant à l’usure. Le lycra entre dans la composition de nombreux vêtements et sous-vêtements, maillots de bain et vêtements de gymnastique. Apprécié pour son confort optimal, le Lycra® est aussi utilisé dans la confection de jeans.

LOOK : Concept vestimentaire complet de la tête au pied, incluant les vêtements, la coiffure et les accessoires.



Laisser un commentaire

Sur le même sujet :

Quels sont les avantages de porter des uniformes au travail ?
Quels sont les avantages de porter des uniformes au travail ?
  Les codes vestimentaires des entreprises ont beaucoup évolué ces dernières années et porter des vêtements ou des un...
Lire la suite :
Quelques règles élémentaires pour un voyage d’affaires réussi
Quelques règles élémentaires pour un voyage d’affaires réussi
  Pour certaines personnes, partir en voyage d’affaires fait partie de la routine. Il est possible que votre travail...
Lire la suite :
Tenues spécifiques pour l’accueil de clientèle
Tenues spécifiques pour l’accueil de clientèle
  Vous commencez un emploi d'accueil et vous ne savez pas quoi porter ? Si vous travaillez dans l'industrie de l'hosp...
Lire la suite :