Dis Mademoiselle Grenade, qui est Linda Evangelista ?

Biographie du top model Linda Evangelista

 

En dépit de son retrait du monde du mannequinat, le visage de Linda Evangelista ne cesse de hanter le monde de la mode. Parvenue au rang d’icone, elle est le symbole d‘une époque où le charisme des premiers top-modèles suffisait à les propulser au rang d‘icône de le mode.

Linda Evangelista est née le 10 mai 1965 à Ontario, au Canada. Elle grandit au sein d’une famille catholique d’origine italienne. En 1981, Linda participe au concours de beauté Miss Teen Niagara, qui se tient près des chutes du Niagara. A cette occasion, Linda ne remporte pas la compétition mais tape néanmoins dans l’oeil d’un chasseur de tête. Cet épisode ne marquera cependant pas le début de sa carrière car sa famille voit d’un mauvais oeil le fait que Linda qui est âgée d’à peine 16 ans travaille dans le mannequinat et abandonne ses études. Linda poursuit donc ses études jusqu’à sa majorité.

À 18 ans, elle s’envole pour New York et débute sa carrière de mannequin en rejoignant l’agence Elite au sein de laquelle elle débute une carrière qui s’annonce prometteuse. Son premier contrat fait d‘elle l’égérie de Nina Ricci. Elle est également rapidement repérée par le photographe Steven Meisel. Cette rencontre lui permet de percer dans le milieu de la mode. En à peine deux ans, Linda rafle de nombreux contrats.

Dès 1987, elle se retrouve en couverture du magazine Vogue où elle est immortalisée par le photographe Bill King. Les plus grandes maisons de mode font alors appel à elle à l’occasion de leurs défilés ou de leurs shootings. Linda deviendra même l’égérie de nombreuses marques telles que Fendi, Versace ou encore Yves Saint Laurent.

En 1988, le photographe Peter Lindbergh lui suggère de changer de coupe de cheveux afin d’adopter une coupe de cheveux plus courte. Linda, dont le surnom de « Caméléon » lui vient de ses fréquents changements de coiffures, décide de suivre son idée. C’est le coiffeur Julien d’Ys qui réalise sa nouvelle coupe de cheveux. À la suite de ce changement capillaire, Linda perd des contrats car sa nouvelle coupe choque le monde de la mode. Paradoxalement, cette coupe fait grand bruit et lui permet d’acquérir encore plus de notoriété. Elle lui permet même de décrocher de nombreux contrats car certaines marques entendent bénéficier de l’attention porté à son nouveau style capillaire.

Durant les décennies 80 et 90, la carrière de Linda est au sommet. Elle fera plus de 600 unes de magazines. Linda peut alors se targuer de faire partie des premiers top-modèles parfois qualifiés de super-mannequins. Elle n’est cependant pas la seule dans cette situation.

Linda perce simultanément aux côtés des mannequins Christy Turlington et de Naomi Campbell ce qui leur vaut à toute trois le surnom de « la triade ». Linda fait également parler d’elle car elle fut involontairement à l’origine d’un scandale qui débuta lorsqu’elle revendiqua le fait de ne pas se lever le matin à moins d’être certaine de gagner un minimum de 10 000 dollars par jour.

Heureusement, cette polémique ne porta pas préjudice à sa carrière. Cela s’explique certainement par le professionnalisme dont elle fit preuve au cours de sa carrière à l’égard des personnes avec lesquelles elle travaillait.

Linda a mis un terme à sa carrière de mannequin en 1998 mais est demeurée très active.

Ses engagements pour la lutte contre le sida et la protection de l’enfance contre les violences physiques et psychologiques se traduisent par sa forte implication au sein de différentes œuvres de charité.



Laisser un commentaire