Pantalon à pinces, coupe droite

€45,75

Arborant une coupe irréprochable, ce pantalon, coupe droite est un incontournable de toute garde-robe.

On aime sa coupe, ajustée de la taille jusqu'aux chevilles, et les plis marqués sur la jambe qui féminise l'allure avec classe.

On apprécie aussi sa ceinture montée, ainsi que le soin apporté aux détails comme les pinces au dos pour une coupe ajustée.

Jouez la carte du raffinement en portant cette pièce de style avec une chemise blanche immaculée au bureau ou associez sa coupe droite et près du corps à une blouse fluide et des talons le soir venu.

 

CARACTÉRISTIQUES DU PANTALON :

 Pantalon fuselé

 Coupe droite ajustée par pinces au dos

 Plis sur la longueur des jambes

 Deux poches sur le devant

 Ceinture montée avec un bouton + zip

 Proposé en noir

 Fabrication européenne

 

COMPOSITION :

Composition :

     - 60% Polyester
     - 35% Viscose
     - 05% Élasthanne

    Entretien :

         - Lavage à 30° C
         - Ne pas utiliser de javel, ne pas laver à sec
         - Ne pas mettre au sèche linge
         - Repassage doux à 110°C

     

    GUIDE DES TAILLES : 

    AÏFA

    36

    38

    40

    42

    44

    Tour de taille

    78

    82

    86

    90

    94

    Tour de hanches

    96

    100

    104

    108

    112

    Tour de cuisse

    23

    24

    25

    26

    27

    Entrejambe

    83

    84

    84

    85

    85

    Longueur totale

    106

    106

    106

    107

    107

    "La mode peut être achetée. Le style doit être possédé."
    Edna Woolman Chase

    "L’essence du style est une manière simple de dire quelque chose de complexe."
    Giorgio Armani

    "Mon style est comme un cocktail. Je ne suis pas aussi apprêtée qu'une Française mais je m'en fiche comme une Anglaise."
    Jane Birkin

    "Le style est une façon très simple de dire des choses compliquées."
    Jean Cocteau

    "Le style est une expression de l’individualisme mélangé avec du charisme. La mode est quelque chose qui vient après le style."
    John Fairchild