Dis Mademoiselle Grenade, qui était Karl Lagerfeld ?

Biographie : qui était le styliste et grand couturier, Karl Lagerfeld ?

 

L’inspiration de Karl Lagerfeld ne connaissait pas de limite. Couturier adulé dont le talent est unanimement reconnus par ses pairs, Karl refusait de se cantonner à ce seul domaine et ne se privait pas de s’adonner à sa seconde passion qui était la photographie de mode. 

Karl Lagerfeld né Karl Otto Lagarfeldt voit le jour le 10 septembre 1933 dans la ville de Hambourg, située en Allemagne.

En 1953, il est à peine âgé de 20 ans lorsqu’il quitte son pays natal afin de s’installer en France avec sa mère. A peine installé en France, Karl reprend des études secondaires au sein du très chic lycée Montaigne situé à Paris.

En parallèle de ses études, Karl tente de se lancer dans un projet qui lui permettrait de vivre de sa passion pour la mode. Il se prépare donc durant l’année scolaire à être auditionné afin de concourir pour le prix international de Woolmark. Le travail et les efforts de Karl sont récompensés par l’octroi du premier prix, qu’il remporte en même temps qu’Yves Saint Laurent. Ne parvenant pas à les départager, le jury les déclare en effet ex aequo. Ce concours lui ouvre également la cour des grands de la mode car l’un des membres du jury n’hésite pas à le rappeler afin de lui donner sa chance. Karl bénéficie ainsi des enseignements du styliste Pierre Balmain lors de ses débuts. Ce dernier fait office de véritable mentor pour le jeune Karl.

Dès 1955, Karl travaille donc auprès de Balmain en qualité d’assistant personnel. Karl y restera près de sept années mais n’hésite pas à proposer ses services auprès d’autres créateurs.

En 1959, il parvient à rejoindre les équipes du créateur Jean Patou.

En 1962, Karl Lagerfeld quitte cependant Balmain et intègre les équipes de la marque Chloé. Il est amené à y relever un nouveau défi car l’essentiel de sa mission auprès de la griffe est de concevoir des accessoires ainsi qu’une ligne entièrement composée de pièces de prêt-à-porter.

En 1983, Karl est courtisé par la maison de mode Chanel. La maison est alors au bord de l’agonie depuis le décès de Coco Chanel survenu quelques années plus tôt, en 1971. Karl accepte de se frotter à ce nouveau challenge. Il s’entoure aussitôt de nombreuses personnalités qui parviendront à sublimer son talent, au nombre desquelles le mannequin Inès de La Fressange.

En 1991, Karl renoue brièvement avec la maison Chloé pour laquelle il conçoit une collection qui remporte un grand succès. La même année, il est récompensé par un prix international qui lui est remis par le Conseil des créateurs de mode américains.

En 2012, Karl bouscule encore et toujours le monde de la mode en ouvrant une boutique en ligne destinée à lui permettre de proposer les produits issus de la marque KARL.

En novembre de cette même année, il est élu « styliste le plus influent des 25 dernières années ». Une récompense bien méritée pour ce prolifique créateur qui supervise, durant ses dernières années d'activité, une vingtaine de collections par an, toutes marques confondues.

La silhouette emblématique de Karl Lagerfeld est reconnaissable entre mille. Le très chic créateur est ainsi parvenu à imposer une silhouette décalée et atypique censée représenter sa personnalité et qui constitue désormais un véritable logo pour l’ensemble des créations et des produits estampillés Lagarfeld.

Karl Lagerfeld meurt le  à l'hôpital américain de Paris de Neuilly-sur-Seine, des suites d'un cancer du pancréas. 

Ses obsèques sont célébrées le 22 février 2019 à Nanterre. Il est ensuite incinéré. Ses cendres, conformément à sa demande, sont mêlées à celles de sa mère, ainsi qu'une partie de celles de Jacques de Bascher, son compagnon jusqu'à sa mort en 1989. Leurs cendres reposent dans un endroit tenu secret. 

3 commentaires

  • […] est une chose que Karl Lagerfeld démontre régulièrement, c’est qu’il ne se soucie pas de l’opinion que les autres peuvent […]

    Les 7 conseils capitaux de Karl Lagerfeld.
  • […] office de bras droit. En 1954, l’équipe de Pierre Balmain s’agrandit grâce au recrutement de Karl Lagerfeld qui travaille à ses côtés en qualité […]

    Dis Mademoiselle Grenade, qui était Pierre Balmain ?
  • […] de ses créations, il succède à d’autres géants de la mode dont Jean Paul Gaultier, Karl Lagerfeld, ou encore John Galliano et bénéficie alors d‘ une visibilité internationale de son […]

    Dis Mademoiselle Grenade, qui est Nicolas Guesquière ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés